image title

La culture peut-elle être traduite? Un texte peut-il être traduit indépendamment de sa culture?

# La culture peut-elle être traduite? Un texte peut-il être traduit indépendamment de sa culture?

 C’est un fait linguistique reconnu par tous les érudits que la langue est intimement liée aux fils de la culture et qu’il est difficile, voire impossible, de séparer les deux. Si cela est vrai, alors chaque acte de traduction implique à la fois la langue et la culture.

Une bonne traduction ne se contente pas de transformer le texte source, mais traduit aussi l'esprit du lecteur dans la langue cible. C’est le type de traduction le plus efficace.

Résultat de recherche d'images pour "language and culture"

La culture doit être considérée comme une composante cruciale de la traduction. L'absence de connaissance adéquate de la culture cible rend difficile la compréhension d'un texte plein de références culturelles. Ainsi, l’objectif principal de la traduction est d’enrichir la langue cible, tant sur le plan linguistique que culturel. Le traducteur joue le rôle de médiateur entre la culture source et la culture cible et systématise le processus de traduction interculturelle.

Il existe deux grandes approches en matière de traduction à savoir : la familiarisation et l’étrangerisation qui favorise l’enrichissement de la langue cible.

Si l'objectif principal de la traduction est, comme indiqué ci-dessus, de cibler la langue et la culture cibles, alors le traducteur s’intéresserait surtout à la deuxième approche. Il existe cependant des limites aux deux approches; une traduction qui contient trop d'éléments étrangers peut ne jamais s'intégrer dans la nouvelle culture; et l'intégration est la preuve la plus sûre d'une traduction réussie. Le rejet signifie qu'une traduction a échoué.

Le traducteur peut substituer des éléments familiers de la langue cible qu'il  juge incompréhensibles ou inacceptables pour le nouveau lecteur. Cependant, le risque ici est de tomber dans la familiarisation; il y a des lignes rouges à ne pas franchir. Celles-ci incluent le remplacement de noms par des noms de la culture cible, en utilisant des proverbes et des maximes de culture cible, en citant des versets; tout cela peut porter atteinte à  la culture et détruire l’illusion créée par le texte source. Par conséquent, le traducteur se positionne comme un médiateur qui essaie de trouver un juste milieu entre les deux  approches précédemment citées. 

  1. Résultat de recherche d'images pour "language and culture"  

 

 

Agence de traduction au Maroc Agence de traduction au Maroc Agence de traduction au Maroc Agence de traduction au Maroc Agence de traduction au Maroc Agence de traduction à Casablanca Agence de traduction à Casablanca Agence de traduction à Casablanca Agence de traduction à Casablanca Agence de traduction à Casablanca

Share Post

Laissez un commentaire.